top of page

Le DUERP, un outil indispensable pour prévenir les risques professionnels



Dans un monde professionnel en perpétuelle évolution, le bien-être au travail est devenu une priorité.

Le Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels (DUERP), obligatoire dès le premier salarié, s'impose non seulement comme une exigence légale mais aussi comme un outil essentiel pour créer un environnement plus sûr et plus sain.

Dans ce contexte où les entreprises cherchent à optimiser la qualité de vie au travail et prévenir l'épuisement professionnel, l'utilité du DUERP est plus évidente que jamais.

Alors, pourquoi est-il si crucial pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ? Comment le mettre en œuvre efficacement ?

Quels sont ses avantages et les écueils à éviter ?


Bonne lecture,

L’équipe Amaïa RH 🌸

 

1/ Le DUERP, plus qu'une obligation légale


Le DUERP n'est pas seulement une case à cocher dans votre liste de conformités légales. C'est un levier de transformation pour votre entreprise, de l'identification des risques à la mise en place d'un plan d'action, en passant par le renforcement de votre réputation auprès de vos partenaires.


C'est un outil qui instaure une dynamique d'amélioration continue pour la sécurité et le bien-être au travail.


  • Identification des risques : Le DUERP vous oblige à identifier les risques auxquels sont exposés vos salariés, ce qui est une première étape indispensable pour prendre des mesures préventives. Obligatoire et structurée, l'évaluation des risques est le point de départ pour créer un environnement de travail sûr.

  • Plan d’action : Au-delà de l'identification, le DUERP exige la mise en place d'un plan d'action pour réduire ces risques. Un moyen efficace pour éviter les accidents de travail et les maladies professionnelles et même les simples incidents. Le DUERP agit comme un guide pour mettre en œuvre des mesures concrètes et efficaces.

  • Visibilité auprès des partenaires et conformité : Avoir un DUERP soigné démontre votre engagement en matière de sécurité et de conformité, un plus indéniable dans vos relations professionnelles.

  • Dynamique d'amélioration continue : Le DUERP doit être mis à jour régulièrement, en fonction des conditions de travail et des technologies, créant ainsi une culture d'amélioration continue de la sécurité au travail. Cette adaptabilité est en phase avec les principes généraux de prévention.


2/ Principes de Prévention


Avant de plonger dans les détails, il est important de comprendre que l'évaluation des risques s'appuie sur des fondamentaux bien établis, souvent résumés en 9 principes de prévention.

Ces piliers servent de guide pour créer un environnement de travail plus sûr et plus sain.


  1. Éviter les risques : La première étape est d'éliminer les risques à la source. Cela peut impliquer des changements dans les méthodes et l’environnement de travail ou le choix de matériaux / produits / process moins dangereux.

  2. Évaluer les risques inévitables : Certains risques peuvent être inhérents à l'activité. Dans ce cas, une évaluation minutieuse est cruciale.

  3. Combattre les risques à la source : Cela peut inclure des mesures d'isolation ou de ventilation pour minimiser l'exposition.

  4. Adapter le travail à l’Homme : Il faut prendre en compte les capacités physiques et psychologiques de chaque individu lors de la conception des postes de travail.

  5. Tenir compte de l'évolution technique : Les solutions d'aujourd'hui peuvent devenir obsolètes demain. Une veille technique / technologique est donc nécessaire.

  6. Remplacer le dangereux par le moins dangereux : Lorsque c'est possible, il faut opter pour des substances ou des équipements moins dangereux et dans l’idéal à atteindre sains.

  7. Planification de la prévention : Cela implique une approche pluridisciplinaire, prenant en compte l'ensemble des aspects du travail.

  8. Prendre des mesures de protection collective : Les solutions globales sont souvent plus efficaces que les solutions individuelles.

  9. Instructions appropriées aux employés : La formation et l'information sont les clés pour permettre aux employés de prendre les mesures nécessaires pour leur propre sécurité sans oublier la sécurité collective.


3/ Axes majeurs pour le DUERP


Lorsqu'il s'agit de la sécurité au travail, le DUERP n'est pas qu'un simple document : c'est une stratégie à part entière, articulée autour de trois axes majeurs. Ces piliers fournissent un cadre intégré qui va au-delà de la simple conformité, en permettant de minimiser les risques et de déployer des protocoles de sécurité ajustés aux spécificités de chaque entreprise.


Démarche d'Évaluation des Risques

  • Préparation : La première étape consiste à assembler construire une équipe multidisciplinaire Pluridisciplinaire incluant des gestionnaires, des employés (administratif et de production)et des experts en sécurité. Établissez un calendrier et définissez les objectifs.

  • Identification des risques : Cette phase implique une analyse complète des différents secteurs de l'entreprise. Visites sur site, entretiens avec les employés et audits des installations sont à prévoir.

  • Classement des risques : Une fois les risques identifiés, ils doivent être classés par ordre de priorité. Utilisez des indicateurs comme la fréquence et la gravité pour établir ce classement.

  • Proposition d'actions : Sur la base de cette évaluation, développez un plan d'action ciblé pour minimiser les risques identifiés.


🔎 Types de Risques à Identifier dans le DUERP


Voici l’ensemble des 19 risques à évaluer :

  1. Risques d’accident de plain-pied : Trébuchements, glissades sur sols inégaux.

  2. Risques de chute de hauteur : Chutes depuis des échelles, toits, etc.

  3. Risques liés aux circulations internes : Collisions et accidents dans les allées de l'entreprise.

  4. Risque routier : Accidents en conduisant pour des raisons professionnelles.

  5. Risques liés à l’activité physique : Blessures musculaires dues à des mouvements répétitifs.

  6. Risques liés à la manutention mécanique : Problèmes liés au levage et au transport de charges lourdes.

  7. Risques liés aux produits, émissions, déchets : Exposition à des produits chimiques ou polluants.

  8. Risques liés aux agents biologiques : Exposition à des virus, bactéries.

  9. Risques liés aux équipements de travail : Accidents liés à l’utilisation de machines.

  10. Risques liés aux effondrements et chutes d’objets : Objets tombant de hauteurs ou effondrements structurels.

  11. Risques et nuisances liés au bruit : Perte auditive due à un bruit excessif.

  12. Risques liés aux ambiances thermiques : Stress thermique dû à la chaleur ou au froid.

  13. Risques d’incendie, d’explosion : Risques d'incendies dus à des matières inflammables.

  14. Risques liés à l'électricité 1 et Risques électriques 2 : Électrocution ou courts-circuits.

  15. Risques liés à l'éclairage : Problèmes de visibilité causant des accidents.

  16. Risques liés aux rayonnements : Exposition à des radiations.

  17. Les autres risques : Autres risques non catégorisés, mais tout aussi importants. Risques psychosociaux : concernent les situations de travail où sont présents le stress, des violences internes (dont harcèlement) ou externes (en clientèle par exemple).

  18. Risques liés aux vibrations : maladies professionnelles liées aux vibrations.

  19. Risques de heurt et de cognement : sur les éléments fixes de l’environnement de travail (par exemple, bureaux à angles saillants).


Comprendre ces différents types de risques vous permettra de développer un DUERP plus complet et d'adopter des mesures de prévention plus efficaces.


Contenu du DUERP

  • Inventaire des dangers : Cette section dresse la liste des divers dangers potentiels dans l'entreprise.

  • Actions de prévention : Elles peuvent inclure des changements dans les processus de travail, la formation des employés ou l'acquisition d'équipements de sécurité.

  • Résultats de l’évaluation : Les résultats de l'évaluation des risques doivent être présentés de manière claire, souvent sous forme de tableaux ou de graphiques.


Consultation et Mise à Jour

  • Accessibilité : Le DUERP doit être facilement accessible, que ce soit via un dossier physique ou un fichier numérique, pour tous les employés, le CSE et les organismes de santé.

  • Mise à jour : La réglementation exige des mises à jour régulières, mais c'est aussi une bonne pratique pour s'assurer que le document reste pertinent.

  • Conservation : Gardez en tête que le DUERP doit être conservé pendant 40 ans, ce qui signifie qu'il doit être stocké de manière sûre et facilement récupérable.


4/ Avantages pour l'employeur et les salariés


La mise en œuvre d'un DUERP efficace n'est pas juste une question de conformité légale, elle touche directement au cœur de votre entreprise : les salariés. Découvrez comment un environnement de travail sécurisé peut se traduire en fidélisation des talents, en économies substantielles et en une productivité accrue.

Fidélisation des talents : Un environnement de travail sécurisé est un levier de fidélisation des salariés, particulièrement dans des secteurs très compétitifs. Montrer à vos équipes que leur sécurité est l’une de vos préoccupations est un signal fort en termes de considération.

Réduction des coûts : Moins d'accidents et de maladies professionnelles signifient moins d'indemnités à payer et de jours de travail perdus.

Augmentation de la productivité : Un salarié qui se sent en sécurité est plus concentré et efficace dans son travail.


5/ Les risques de négliger le DUERP


Pour l’employeur


Négliger le DUERP n'est pas seulement risqué, c'est une fausse économie. Les coûts potentiels, tangibles et intangibles, surpassent largement les économies de bout de chandelle réalisées en ignorant ce document essentiel.


Réputation d'Entreprise en Jeu

Une mauvaise gestion des risques peut entraîner des accidents, avec un coût immatériel tout aussi réel : la réputation de votre entreprise. Une fois ternie, elle est difficile à rétablir.


Ignorer le DUERP peut coûter cher. Le non-respect des obligations du DUERP peut entraîner des amendes et même des sanctions pénales.


Sanctions financières et pénales :


Personne physique : Le non-respect de la réglementation peut entraîner une amende de jusqu'à 1 500 € pour une première infraction. En cas de récidive, cette amende peut monter jusqu'à 3 000 €.


Personne morale : Pour les entreprises et autres entités juridiques, l'amende peut atteindre jusqu'à 7 500 € et peut doubler à 15 000 € en cas de récidive.


Sanctions liées au CSE (Comité Social et Économique) :

Délit d'entrave : Ne pas mettre le DUERP à la disposition du CSE est considéré comme un délit d'entrave. Ce délit peut entraîner jusqu'à 1 an d'emprisonnement et une amende de 3 750 €.

Le non-respect du DUERP n'a pas seulement un coût financier, mais peut également entraver le bon fonctionnement de votre structure et exposer l'entreprise à des risques judiciaires. La prévention est donc non seulement un devoir, mais une stratégie intelligente.


Pour les salariés


Bien-être au travail : Un DUERP négligé peut conduire à un environnement de travail stressant, augmentant ainsi les risques de maladies professionnelles.

6/ Plan d'action


Un plan d'action est non seulement une obligation légale, mais aussi une démarche proactive pour minimiser les risques. Ce plan est intégré dans le DUERP et doit être présenté au CSE.

Il peut inclure :

Formation des Employés : Des programmes spécifiques pour éduquer le personnel sur les meilleures pratiques en matière de sécurité.

Contrôles Réguliers : Audits et inspections pour vérifier que les mesures sont bien en place et efficaces.

Mises à Jour : Le plan doit être revu et mis à jour régulièrement, en particulier après un incident ou une évolution dans les méthodes et l’environnement de travail.

Besoin d’aide sur ces étapes et la manière de les conduire ? Parlons-en autour d’un café ou d’une infusion 😊 !

7/ Conseils pour la mise en place du DUERP


L'efficacité d'un DUERP repose sur quatre piliers et chacun contribue à la création d'un environnement de travail plus sûr et mieux réglementé.


  1. Consultation des parties prenantes : Le succès du DUERP dépend de l'implication de tous les acteurs concernés, des représentants du personnels à l’ensemble des salariés.

  2. Utilisation d’outils adaptés : De nombreux logiciels permettent aujourd'hui de faciliter la création et la gestion du DUERP.

  3. Formation continue : Il est également recommandé de former régulièrement vos salariés aux pratiques de sécurité.

  4. Audit externe : Un audit externe peut vous aider à identifier les lacunes de votre DUERP et à prendre les mesures correctives nécessaires. Il peut aussi y avoir un appui des services de santé au travail


Soit un investissement en temps et en ressources, les retours sur investissement sont palpables, tant sur le plan humain que financier.

Le mot de Magali Tauber : ​" Le DUERP est certes un défi de taille pour les petites structures, mais il sert de baromètre essentiel pour la santé et la sécurité en entreprise. Bien que ce ne soit pas le sujet le plus glamour dans le monde des Ressources Humaines, sa valeur prend tout son sens en cas d'accident ou de contentieux. J'insiste sur le rôle primordial de l'employeur, qui ne doit pas se contenter de remplir une obligation légale, mais plutôt se voir comme un architecte du bien-être au travail. Pour moi, le DUERP n'est pas juste un formulaire à remplir, c'est un outil stratégique pour créer un environnement de travail sain et serein. " 🧘🏼‍♂️

 

Le DUERP n'est pas qu'une contrainte légale, c'est un catalyseur de bien-être et de performance en entreprise. De la fidélisation des talents à la réduction des coûts liés aux accidents du travail et aux maladies professionnelles, l'intérêt du DUERP est multiple et indéniable.

Ne pas l'adopter, c'est s'exposer à des risques qui peuvent compromettre l'intégrité de votre entreprise et la santé de vos employés. Autrement dit, c'est une occasion manquée de faire progresser votre entreprise vers un avenir plus sûr et plus sain.

Et voilà, vous avez toutes les cartes en main pour faire du DUERP un atout maître dans votre stratégie d'entreprise.


À la recherche d'un partenaire pour vous accompagner dans cette démarche ? Choisissez la prévention comme meilleure stratégie

Vous avez des questions ?

Envoyez-nous un message !


Nous vous répondrons toujours avec le sourire ! 😊


Merci de nous avoir lues.

À bientôt !

L'équipe Amaïa RH


4 vues
bottom of page